26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 21:17

Comme vous le savez, la présence de M.Douillet comme secrétaire d’Etat aux Français de l’étranger a été presque aussi rapide que celle d’un combat de judo sur les tatamis. Ceci montre le sérieux du montage de l’affaire de la part du gouvernement. Le nouveau secrétaire s’appelle M.Courtial ce qui n’est pas sans avoir provoqué à nouveau des remous comme vous pourrez le constater.

Prise de parole du président du groupe Français du Monde-ADFE après le discours de présentation du nouveau Secrétaire d'Etat aux affaires Etrangères M.Edouard Courtial.

Discours au secrétaire d’état aux français de l’étranger Edouard COURTIAL de Jean-Pierre CAPELLI, président du groupe Français du Monde-ADFE à la 15ème session plénière de l’AFE le 30 septembre 2011

Monsieur le Secrétaire d’Etat,

Vos explications et vos regrets ne nous ont pas convaincus.

Au nom du groupe Français du Monde – ADFE, je m’étais préparé à vous dire ce que nous ressentons des difficultés des Français de l’étranger :

- Appauvrissement des services rendus par les consulats, en raison des diminutions de crédits et de personnels ;

- Difficultés du réseau des établissements scolaires français, désordre provoqué par une mesure mal pensée et mal exécutée, la fameuse prise en charge ;

- Diminution des aides sociales aux plus démunis ;

- Etc. etc.

Je vous aurais dit aussi notre perplexité à voir un secrétaire d’Etat nommé en fin de législature, dont la priorité pourrait être d’appuyer les candidats de la majorité présidentielle dans la campagne qui s’approche.

Mais un élément nouveau fait passer au second plan toutes ces préoccupations. Nous découvrons, Monsieur le Secrétaire d’Etat, que vous êtes signataire d’une proposition de loi qui vise à introduire la déchéance de la nationalité pour les Français de l’étranger qui ne payent pas d’impôts en France.

Cette idée nous paraît proprement scandaleuse. Vous allez sans doute nous dire qu’elle vise les fameux exilés fiscaux, ces célébrités des affaires ou du show business, que fréquente d’ailleurs assidûment notre président de la République.

Nous ne défendrons pas ces gens-là. Mais l’idée de mettre dans le même sac tous les Français de l’étranger, tous ces Français moyens ou modestes qui payent d’ailleurs leurs impôts dans leurs pays de résidence, nous paraît une insulte à nos compatriotes de nationalité française. La nationalité française est une affaire trop grave pour être ainsi instrumentalisée de façon irresponsable.

Franchement, Monsieur le Secrétaire d’Etat, vous ne nous semblez pas l’homme de la situation pour exercer vos nouvelles fonctions.

Et même, à nos yeux, vous vous êtes disqualifié.

Merci.

 

Réaction de Richard Yung ( Sénateur des Français hors de France)   

Vendredi, 30 Septembre 2011

Vous avez aimé David Douillet, vous serez conquis par Édouard Courtial ! Nous avions exprimé nos doutes sur l’utilité de ce secrétariat d’État sans pouvoirs aucun, sans budget et qui était surtout un chef de file électoral pour l’UMP en vue des élections législatives à l’étranger.

David douillet était populaire, avait l’image d’un grand sportif, un peu « gros nounours » et les Français faisaient la queue dans les ambassades pour une photo avec lui. C’est une façon de faire de la politique mais aux frais du contribuable !

Les choses ne vont pas s’améliorer avec ce nouveau secrétaire d’État, responsable des fédérations de l’UMP et surtout chargé politiquement très à droite : proposition de loi en mai 2011 pour déchoir de leur nationalité certains Français domiciliés fiscalement à l’étranger (ce qui est le cas d’un grand nombre de nos compatriotes qui n’ont de salaires et de revenus que dans leur pays de résidence ou bien de ceux qui bénéficient d’une convention fiscale), proposition de remplacer l’allocation scolaire de rentrée par un carnet de bons d’achat, membre de la cellule de riposte à la gauche dirigée par le célèbre Hortefeux, saisine de la CNIL pour faire interdire les primaires citoyennes, …

La vérité c’est que les Français à l’étranger pas vraiment pas besoin d’un tel ministérion : qu’il rentre dans l’Oise s’occuper des différents scandales qui secouent la droite de ce département. Il est pour le moins curieux qu’en ces périodes de disette budgétaire, le gouvernement de la disette trouve de quoi payer une bonne dizaine de fonctionnaires et autres pour faire le cabinet de ce monsieur. Et en tous cas, nous demandons que les frais de déplacements de ce monsieur soient comptabilisés dans les frais de campagne de l’UMP.

 

Réaction de Claudine Lepage

Une nomination déjà sujette à polémique, et pour cause : M.Courtial a signé en mai dernier , en tant que député, une proposition de loi  visant à permettre la perte de nationalité pour les citoyens non domiciliés fiscalement en France... Des débuts fracassants qui augurent mal d'un ministre chargé de défendre les droits des Français établis hors de France.- Nomination d'Edouard Courtial au poste, déjà contesté,

Lire la suite :

http://claudinelepage.eu/?p=6045

 

Partager cet article

24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 02:54

L'enquête sur le meurtre des deux touristes françaises à Salta continue de progresser. Voici, en espagnol, les dernières informations concernant ce drame. 

Francesas asesinadas en Salta "vivieron un verdadero martirio" (Bouvier)

afpEl padre de una de las dos jóvenes francesas asesinadas en julio pasado en la provincia argentina de Salta (noroeste), Jean Michel Bouvier, afirmó el martes a una radio francesa que su hija Cassandre y Huria Moumni "vivieron un verdadero martirio".

Lire la suite:

http://noticias.latam.msn.com/ar/argentina/articulo_afp.aspx?cp-documentid=30962646

Sur le site de Clarin:

Seis procesados por el doble crimen de las turistas francesas

18/10/11 | El juez que investiga la muerte de las dos turistas francesas asesinadas durante julio pasado, en Salta, dispuso ayer el procesamiento de los tres imputados como autores materiales del crimen. El juez Martín Pérez también procesó a otros tres...

 

Pour en savoir plus: 

http://buscador.clarin.com/crimenes%20de%20las%20francesas%20en%20Salta

 

Sources: Clarin, AFP

Partager cet article

FrançaisduMonde.adfe.conesud - dans Archives
commenter cet article
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 02:39

Vous trouverez ci-dessous une page du Parisien consacré à la PEC et au rapport de l'assemblée nationale sur ce sujet. Finalement les positions qui sont les nôtres depuis le début s'imposent à tous (sauf au locataire de l'Élysée).

Richard Yung

Sénateur des Français hors de France

 

Aujourd-hui.png

 

Polémique sur la gratuité des lycées français à l’étranger

 

Dans un document confidentiel, les députés critiquent une mesure qui profite à des ménages fortunés. L’Elysée refuse d’y toucher. Les Français de l’étranger constituent une réserve de voix en vue de la présidentielle de 2012.

 

Le sujet, sensible, oppose le Parlement et l’Elysée. Dans un document confidentiel daté du 15 juin 2011 et que « le Parisien » - « Aujourd’hui en France » s’est procuré, la mission d’évaluation et de contrôle de l’Assemblée nationale relance la polémique sur la gratuité des lycées français pour les enfants d’expatriés.

ODILE PLICHON

 

Lire la suite :

http://www.leparisien.fr/societe/polemique-sur-la-gratuite-des-lycees-francais-a-l-etranger-01-08-2011-1551469.php 

 

La réponse de l’Elysée

 

Contactés hier, les services de l’Elysée persistent et signent : quoi qu’en pensent certains députés, il n’a « jamais été question de revenir sur la gratuité », et même, « dès que nous aurons retrouvé des marges de manœuvre budgétaires, nous voudrions étendre cette gratuité aux autres classes d’âge, du collège jusqu’à la maternelle ».

ODILE PLICHON

 

Lire la suite

http://www.leparisien.fr/societe/la-reponse-de-l-elysee-01-08-2011-1551468.php

 

« Cette mesure est une fausse bonne idée »

 

FRANÇOIS DENIS représente la Fédération des parents d’élèves à l’étranger, la Fapée* 

 

François Denis préfèrerait la délivrance d’un plus grand nombre de bourses à ceux qui en ont vraiment besoin plutôt qu’une gratuité des frais de scolarité pour tous.

 

La gratuité de la scolarité dans les lycées français, est-ce une bonne idée?

FRANÇOIS DENIS. Non! Dès 2007, nous avions écrit deux lettres — restées sans réponse — au président de la République, le remerciant de son souhait d’aider les Français implantés à l’étranger, mais soulignant que la gratuité des frais de scolarité — pour tous — était une fausse bonne idée.

 

Pourquoi?

Les aides publiques doivent aller en priorité à ceux qui en ont besoin. Or la gratuité des frais de scolarité s’applique aujourd’hui à tous les lycéens. Fils et filles de grands patrons, de stars du showbiz ou du ballon rond en bénéficient donc également — dès que leurs parents en font la demande —, ce qui est certes légal mais aberrant. Depuis 2007, plusieurs parlementaires ont bien tenté d’introduire la notion de « plafond de revenu »… En vain.

 

Propos recueillis par Odile Pichon

 

Lire la suite :

http://www.leparisien.fr/societe/cette-mesure-est-une-fausse-bonne-idee-01-08-2011-1551470.php

 

 

Clés

 

L’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) est un établissement public national, placé sous la tutelle du ministère des Affaires étrangères et européennes.

 

470 établissements implantés dans 130 pays constituent un réseau scolaire unique au monde.

 

Ils accueillent de la maternelle au lycée, 280 000 enfants dont 105 000 Français. Environ 14 000 élèves français sont inscrits dans les lycées . Les pays accueillant le plus d’étudiants sont le Liban (45 000 enfants scolarisés), le Maroc (30 000 élèves), l’Espagne (20 000).

 

Les frais de scolarité annuels sont très variables selon les pays. A Madagascar, ils avoisinent 1 500  € à 2000 € par an et par enfant. Au Liban, de 2500 € à 3000 €. Les établissements les plus chers sont ceux de Los Angeles (9000 € à 13000 €) et de New York (15000 €).

Partager cet article

FrançaisduMonde.adfe.conesud - dans Archives
commenter cet article
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 19:38

Recréer un univers francophone grâce au programme FLAM

 

 

Dans ce troisième volet, notre blog s’intéresse au programme FLAM lequel donne aux enfants les moyens de conserver l’usage du français même lorsqu’on se trouve éloigné de centres culturels.

 

Tous les petits Français qui vivent à l’étranger ne sont pas scolarisés dans un établissement français : certains parce que leurs parents ont fait le choix de les intégrer dans le système scolaire local, d’autres parce qu’il n’existe pas d’école française sur leur lieu de résidence. Mais ces enfants, notamment les jeunes binationaux, ne parlent pas toujours français à la maison non plus. Comment, dans ces conditions, garder contact avec la langue et la culture françaises ?

 

Voilà 10 ans que le programme “Français langue maternelle” (FLAM) apporte un soutien financier aux associations proposant des activités extrascolaires en français destinées aux enfants d’expatriés qui suivent leur scolarité dans une autre langue. L’an dernier, 65 associations, aussi appelées “groupes FLAM”, ont ainsi bénéficié d’une aide globale de plus de 500 000 € du ministère des Affaires étrangères.

Consciente du potentiel qu’il représente en termes de maintien de la langue française auprès de nos compatriotes à l’étranger, l’association Français du Monde-ADFE soutient activement ce programme depuis sa création. Témoignages des participants de plusieurs groupes d’enfants situés en Allemagne, tous placés sous le contrôle des sections locales de Français du Monde-ADFE.

“Les établissements français sont trop loin et beaucoup trop chers pour notre budget”, explique la maman d’un élève. “Nos enfants fréquentent les écoles allemandes mais les sections bilingues ne sont pas assez nombreuses. Le groupe FLAM, c’est le seul moyen de maintenir le français auprès des enfants”, ajoute une autre.

Quelques heures par semaine, parallèlement à leur scolarité, les enfants sont immergés dans un environnement francophone.

Ces structures favorisent la pratique de la langue française grâce à des cours de langue (apprentissage de la lecture et de l’écriture) et des activités ludiques : danse, cuisine, dessin, magie...

De quoi ravir les enfants et leurs parents qui profitent de ces groupes pour partager leur expérience d’intégration dans le pays et parler français. “Je suis bilingue et je ne voulais pas perdre cette langue qui fait partie de moi-même. Cela me permet aussi de pratiquer avec les autres mamans. Et puis, c’est un très gros avantage pour les enfants quand ils abordent les études secondaires”.

Les animatrices ont chacune un parcours spécifique, une formation et une expérience des enfants différentes, mais toutes ont en commun beaucoup d’engagement et un intérêt réel pour ce programme. “Nous essayons de donner le goût du français aux enfants. Ce n’est pas toujours facile car les niveaux sont différents. Nous devons monter notre propre programme car il n’existe rien de semblable”. Un investissement largement récompensé par le constat des progrès accomplis et du plaisir que les enfants prennent à participer à des activités avec leurs copains francophones. “Ce qui est formidable, c’est lorsque les enfants, après des mois d’effort, arrivent à échanger quelques mots, et les plus grands, à lire”.

Et qu’en pensent les élèves? “C’est super !”, répondent-ils tous en choeur !

Elisabeth Barg et Mélina Frangiadakis

 

Le site officiel du programme :

www.programme-flam.fr

 

Voir aussi dans notre blog :

http://fdmadfe.conesud.over-blog.com/article-programme-flam-fran-ais-langue-maternelle--37615916.html

Partager cet article

FrançaisduMonde.adfe.conesud - dans Archives
commenter cet article
16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 15:41

Partager cet article

FrançaisduMonde.adfe.conesud - dans Archives
commenter cet article
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 15:12

Conservation des données personnelles des internautes pendant 1 an

 

Une information intéressante parue sur le site "Service public"

service publicIdentifiants de connexion, pseudonymes, mots de passe, adresses de courrier électronique, nom et prénom, numéros de téléphone, adresses postales associées, types de paiements utilisés... Le décret relatif à la conservation et à la communication des données permettant d’identifier toute personne ayant contribué à la création d’un contenu mis en ligne a été publié au Journal officiel du mardi 1er mars 2011.Les hébergeurs et les fournisseurs d’accès internet doivent désormais conserver pendant 1 an toute une série de données personnelles sur les internautes ayant contribué à la création d’un contenu mis en ligne comprenant les opérations suivantes :

  • créations initiales de contenus,
  • modifications de contenus et de données liées aux contenus,
  • suppressions de contenus.

Pour sa part, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a publié sur son site un avis concernant ce décret (catégories de données à conserver, modalités de conservation des données, traitement des demandes par le ministère de l’intérieur, modalités de transmission des données...).

Légifrance, site public d’accès au droit

Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil)

 

 

Service-public.fr 

Accueil > Papiers - Citoyenneté > Vie citoyenne > Fichiers, libertés, protection de la vie privée

Partager cet article

FrançaisduMonde.adfe.conesud - dans Tout savoir sur...
commenter cet article
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 04:38

DISPOSITIF "COÛT-VIE": LA PEAU DE CHAGRIN

Par télégramme diplomatique du 19 juillet 2011, le ministère des Affaires étrangères a informé les postes concernés que, s'agissant des recrutés locaux, le pourcentage du taux d'inflation constaté par le FMI ne serait, au titre du coût-vie, pris en compte qu'à hauteur de 60 %, et encore pas dans tous les postes. En effet si la prise en compte de 60 % du taux FMI aboutit à un taux lui-même égal ou inférieur à 1,5 %, il n'y aura pas d'application du coût-vie. Jamais la prise en compte du taux FMI n'a été écrêtée à ce point. Ce n'est pas tout : la mesure ne prendrait pas effet au 1er janvier, mais seulement au 1erjuillet... La CFDT trouve ce dispositif inacceptable et a donc demandé au ministre d'État de le reconsidérer. 

Lire la lettre adressée au ministre par la CFDT-MAE:

http://www.cfdt-mae.fr/index.php?option=com_k2&view=item&task=download&id=66&Itemid=111

Lire la lettre de la sénatrice Claudine Lepage:

Monsieur le Ministre,

 

J’appelle votre attention sur le mécontentement des personnels recrutés locaux des ambassades et des institutions françaises à l’étranger et sur le mouvement grandissant de protestation de ces personnels contre le montant de leurs salaires qui reste conséquemment en retrait de l’augmentation du coût de la vie des pays où ils résident.

 

 

Lire la suite:

 

http://www.cfdt-mae.fr/index.php?option=com_k2&view=item&id=426:co%C3%BBt-vie-=-coup-tordu&Itemid=111

Sources: Sgen-CFDT

Partager cet article

FrançaisduMonde.adfe.conesud - dans Archives
commenter cet article
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 04:21

Section  locale  de Buenos Aires”

 

Bilan des actions de la section  Français du Monde-Adfe de Buenos Aires

 

Mars 2011 à Juillet 2011

 

30 mars 2011  Organisation d´une conférence-débat avec Eurofam.ar  « Familles d´Européens disparus en Argentine » intitulée « Pour Cristina Cialceta, Yves Domergue et tous les disparus « Jamais Plus ».

Conférence animée par Eric Domergue, Lita Boitano, mère de deux enfants disparus ; Vera Jarach, mère de Place de Mai ; Juliana Cagrandi, professeur lycée de Melincué ;Ema Cibotti, historienne ;Liliana Samuel , journaliste ; Marc Jamin, Représentant A.F.E et Enrique Arnoux Adfe.

Pour cette occasion, la  Maison de la Province  de Santa Fé  a été mise à notre disposition par le Docteur María Elena Barbagelata, Déléguée du Gouvernement de la province de Santa Fe à Buenos Aires.

 

 

P1060390

 

Voir aussi dans notre blog:

 

http://www.fdmadfeconesud.com/article-les-corps-d-yves-domergue-et-de-sa-compagne-disparus-pendant-la-dictature-argentine-retrouves-54793354.html 

 

31 mars 2011

Participation à la réunion du Comité de Sécurité à l´Ambassade de France.

Présentation et analyse du plan de sécurité et des types de risques ( risques aux personnes et risques naturels) . Analyse de la population française en Argentine et étude des risques potentiels. Organisation prévue en cas de crise et bilan sur le tremblement de terre au Chili.

 

31 mars 2011

Invitation de M. l´Ambassadeur de France, Jean-Pierre Asvazadourian à participer à une réception avec la présence des consuls honoraires d´Argentine pour clore la réunion de travail du Comité de Sécurité.

 

8 mai 2011

Participation à la réunion organisée à l´occasion du 66ème anniversaire de la fin de la 2nde guerre mondiale, organisée par l´Union Française des Anciens Combattants.

Dépôt de gerbe et repas.

 

8-mai-2011-4.jpg

 

 

Avril 2011

Participation au Comité de la Commission Locale des Bourses.

 

17 mai 2011

Réunion de bureau.

 

10 juin 2011

Organisation d´une rencontre conviviale  d´adhérents et sympathisants avec la participation de Monsieur Patrick Flot, Consul Général et Marc Jamin,  qui ont annoncé  la récente signature de l´accord de  la  convention de sécurité sociale entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République argentine ainsi que l´aboutissement des démarches administratives du nouvel espace de solidarité pour la communauté française à travers le Fondation d´Entraide des Français en Argentine.

 junio-2011-597.jpg 

22 juin 2011

Participation à la 1ère réunion d´information sur les Bourses aux parents du lycée Jean Mermoz organisée par le Consulat Général de France, avec les représentants du bureau social et  la Vice-Consul,Camille Pauly,

A cette occasion les parents ont été informés de la politique de la France concernant les objectifs et modalités d´attribution de bourses pour venir en aide aux familles les plus défavorisées ainsi que la PEC destinée aux élèves de 2nde, Première et Terminale.

Fonctionnaires du Consulat et notre représentant Marc Jamin ont répondu aux questions des parents .Une quarantaine de familles étaient présentes d´un total de 220 familles boursières du lycée Jean Mermoz.

 

29 juin 2011

Participation à la 1ère réunion d´information sur les Bourses aux parents du collège de l´Alliance Française de Martinez organisée par le Consulat Général de France et les représentants du bureau social.

Une soixantaine de familles d´un total de 75 familles boursières à Martinez ont assisté à cette réunion.

 Cette rencontre s´est terminée par un pot convivial organisé par le Conseil d´Administration du collège, pour remercier les membres présents et l´initiative des organisateurs.

 

 

Prochaines réunions prévues :

2 juillet 2011 – Réunion du bureau

 19 juillet 2011 – Réunion avec associations françaises et franco-argentines , organisée par Consulat et présidée par l´Ambassadeur de France.(Ordre du jour :

 

1) Information sur les élections françaises 2012 et les modalités de vote en Argentine

 

2) Présentation de la nouvelle Fondation d'Entraide des Français en Argentine

 

3) Activités du Consulat:                       *  Retour sur l'organisation de la Journée de la Défense et de la Citoyenneté / JDC 

                                                           * Point sur  l'aide sociale du Consulat 

4) Questions diverses et suggestions des participants

 

Partager cet article

FrançaisduMonde.adfe.conesud - dans Section locale de Buenos Aires
commenter cet article
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 05:19

 

France VolontaireNous avons le plaisir de vous indiquer le lien électronique qui vous permettra d'accéder au décret n° 2011-800 du 1er juillet 2011 portant publication de l'accord entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République argentine relatif au programme « vacances-travail », signé à Paris le 18 février 2011.

 

Cliquez sur:

 

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000024290104&dateTexte=&categorieLien=id

 

Voir aussi dans notre blog:

http://www.fdmadfeconesud.com/article-france-volontaires-un-nouvel-appui-pour-candidats-et-ong-68878619.html

Partager cet article

FrançaisduMonde.adfe.conesud - dans Argentine
commenter cet article
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 01:38

Pierre-Yves Le Borgn', le secrétaire de la fédération des Français de l'étranger (FFE), nous expose le projet que porteront les candidates et candidats socialistes aux élections législatives à l’étranger : "efficacité, fidélité, présence, tel sera l’engagement du Parti Socialiste et de ses candidats à l’aube d’un combat politique qui doit conduire au printemps 2012 à la victoire de toute la gauche".

 

logops

 

Dans un an auront lieu les élections présidentielles et législatives. Elles prendront un relief particulier dans les communautés françaises de l’étranger, où seront élus pour la première fois des députés. Ces députés, élus dans 11 circonscriptions, seront de pleins et entiers parlementaires de la Nation.
L’alternative sera en 2012 entre le soutien à la politique de Nicolas Sarkozy, qui a passé les Français de l’étranger par pertes et profits, et la renaissance de l’action publique.

 

Lire la suite

http://claudinelepage.eu/?p=4698

 

Sources: Blog de C.Lepagemoleskine.jpg

Partager cet article

Présentation

  • : Le blog de FrançaisduMonde.adfe.conesud
  • : Ce blog s'adresse plutôt aux Français vivant à l'étranger dont, plus particulièrement, ceux installés dans la région d'Amérique latine dite du Cône sud laquelle regroupe l'Argentine, le Chili, le Paraguay et l'Uruguay.
  • Contact

Français du monde-ADFE pour le cône sud

Logo 2012

 

 Circonscription du cône sud:

 

Argentine, Chili, Paraguay et Uruguay

Recherche

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog